Peut-on changer d’avocat ?

Comment changer d’avocat à Genève ?

L’assistance d’un avocat est indispensable pour une meilleure défense de vos droits en cas de conflit. Lorsque celui que vous avez contacté ne vous satisfait pas ou pour toutes autres raisons, vous pouvez vous attacher les services d’un autre. C’est une possibilité que vous donne la loi et l’avocat que vous souhaitez changer ne peut s’opposer à votre décision.

La notification de votre décision, une démarche obligatoire quand vous voulez changer d’avocat à Genève. Si la loi vous autorise à changer d’avocat en cas de besoin, c’est à la condition que celui-ci soit informé de votre décision de confier votre décision à un autre. Il est donc primordial en la matière de notifier à ce dernier que vous souhaitez mettre fin à sa mission à vos côtés. En général, cette notification se fait par lettre recommandée avec avis de réception. Dans ladite lettre, vous devez indiquer à votre avocat que comptiez récupérer votre dossier. Il ne peut s’opposer à cette restitution dans la mesure où il s’agit d’une obligation légale. Cependant, les échanges de courriers avec des confrères demeurent sa propriété. Par ailleurs, il est bon noter que vous n’êtes pas obligés de vous justifier. Toutefois, dans le but de compléter votre lettre vous pouvez y détailler les griefs à l’encontre de votre avocat qui fondent votre décision de mettre fin à sa mission.
Dans le cadre d’un changement d’avocat à qui vous avez fait appel pour vous assister ou vous représenter, vous devez régler tous les honoraires dus. Si ce n’est le cas, ce dernier a le droit de retenir votre dossier. Ce qui peut vous être préjudiciable. En cas de contestation du montant des honoraires lorsque votre avocat vous remet sa note pour les prestations déjà fournies, vous devez saisir le bâtonnier qui pourra trancher. En respectant toutes ces étapes, vous pouvez changer d’avocat en toute sérénité.