Quel rapport avoir avec son avocat ?

Que vous sollicitiez un avocat pour du conseil ou pour un véritable accompagnement durant une procédure judiciaire, l’avocat est là pour défendre vos intérêts et trouver une solution à vos problèmes. Le mot d’ordre de cette relation est donc la confiance : vous devez lui faire confiance durant la procédure, lui dire toute la vérité sur vos affaires et ne jamais mentir. N’oubliez pas le proverbe dans la profession : « On peut mentir à tout le monde, mais pas à son avocat« . Souvenez vous que vos mensonges auront forcément un impact sur le résultat qu’il obtiendra. 

Plus que les résultats qu’il a obtenu et sa réputation, la personnalité et la façon d’être de votre avocat sont également des éléments primordiaux : il s’agit de s’entendre humainement parlant. Sa sensibilité est également un facteur non négligeable, puisqu’il sera amené éventuellement à aborder des domaines très intimes de votre vie. Il ne s’agit donc pas de choisir quelqu’un avec qui vous savez que le courant ne passera pas, il faut une entente globale qui vous permettra d’être à l’aise avec lui et de lui exposer sereinement les tenants et les aboutissants de la situation qui vous amène dans son cabinet. 

 

Rendez-vous avec son avocat


Pour une meilleure entente, certains préfèrent choisir un avocat du même âge qu’eux ou du même sexe qu’eux pour les affaires du domaine familial et/ou conjugal. 
Lors du premier rendez-vous, n’hésitez pas à lui poser toutes les questions qui pourraient parvenir à vous rassurer, répondez aux siennes en toute franchise pour éviter tous malentendus ultérieurs. Sachez que vos réponses et votre franchise seront le socle sur lequel il s’appuiera pour établir la meilleure défense possible. 

Sachez enfin que vous êtes libre de rencontrer plusieurs avocats avant de faire votre choix et libre également de le décharger du dossier pour diverses raisons (sous réserve du paiement des honoraires correspondant aux prestations déjà accomplies).